Pouvoir d’achat : le budget œuvres sociales, une mine pour alléger la facture de la rentrée scolaire

Selon un sondage Opinion Way pour Bureau Vallée, les Français sont plus inquiets cette année de l’impact de la crise économique sur le budget prévu pour la rentrée. L’inflation sur les fournitures scolaires, qui a progressé de 4,5% par rapport à 2021, contraint les habitudes d’achat des familles d’enfants scolarisés, réduisant au passage le budget prévu pour les inscriptions aux activités extra-scolaires. Dans ce contexte, l’employeur qui propose un budget œuvres sociales à ses salariés tire son épingle du jeu.

Les initiatives « coup de pouce » pour la rentrée scolaire ?

L’achat des fournitures scolaires est un passage obligé pour les familles d’enfants scolarisés. Mais en période inflationniste (+6,1% au global sur un an selon l’INSEE), il devient un passage redouté pour les foyers les plus modestes. Ce contexte a conduit le gouvernement à prendre des initiatives « coup de pouce » (prime inflation, hausse de l’allocation de rentrée scolaires, etc.), qui viennent s’ajouter à une opportunité saisie depuis de nombreuses années par les dirigeants de TPE/PME : la mise en place d’un budget œuvres sociales, dédié aux dépenses de leurs salariés,  dans les domaines de la culture, du sport, des loisirs, du service à la personne et même des vacances.

Qui sont ces dirigeants ? Les 8 500 « patrons » de TPE/PME qui ont choisi la solution WiiSmile pour leurs équipes : ce dispositif, simple dans sa gestion et astucieux dans son utilisation (aucune charge pour le dirigeant ou le salarié), leur permet de proposer un budget modulable (jusqu’à 1800 euros/an), qui contribue à l’éveil des plus jeunes mais aussi leur progression à l’école (à l’image des cours de soutien scolaire). Avec à la clé, un impact positif dans les familles qui en bénéficient.

Lire également l’article Rentrée 2022 : le chèque cadeau entreprise face à l’inflation

Le budget œuvres sociales pour offrir une activité sportive à toute la famille

Parmi les dépenses indispensables de la rentrée, notons les inscriptions aux activités sportives. Un vrai plus pour le bien-être des enfants et des parents. Un dirigeant peut tout à fait permettre à ses salariés de d’utiliser ce budget pour faire face aux dépenses en lien avec les activités sociales et culturelles telles que le sport.

Il pourra être utilisé sur les postes dépenses suivantes :

  • licences sportives et abonnements aux salles de sport, à la piscine, à la patinoire,
  • inscription à des compétitions sportives,
  • cours de sports (ski, surf, tennis,…),
  • location de matériel sportif,
  • stages sportifs ou stages multi-activités,
  • forfaits de ski.

Payer les adhésions aux activités culturelles du foyer

Cours de théâtre, musique, peinture, poterie, couture… Attaquer la rentrée en s’accordant du temps pour exercer une activité sociale et culturelle qui épanouit, voilà une résolution indispensable pour se ressourcer ! Et en utilisant le budget œuvres sociales accordée par le dirigeant, le coût n’est plus un frein pour les salariés.

Frais de garde, voyages scolaires, colonies de vacances et soutien scolaire : ça marche aussi ! 

Centre de loisirs, colonies de vacances, voyages scolaires… Même si les tarifs de ces activités sont indexés sur le quotient familial la plupart du temps, il n’en reste pas moins que la dépense peut être encore allégée grâce au budget œuvres sociales. A noter également qu’un cours de soutien scolaire fait aussi partie des dépenses éligibles.

Autant de possibilités qui aident le plus grand nombre de foyers à conserver à un vrai pouvoir : celui d’acheter tout ce qui maintient l’épanouissement des membres de la famille.

Et dans votre entreprise, qu’est-ce qui est proposé aux salariés en cette rentrée 2022 ? 

Cet article peut vous intéresser : Inflation : comment faire gagner le pouvoir d’achat des salariés sans faire perdre le sourire aux entreprises ?

En résumé

  • Les initiatives « coup de pouce »
  • Offrir une activité sportive à toute la famille
  • Payer les adhésions aux activités culturelles du foyer
  • Frais de garde, voyages scolaires, colonie de vacances et soutien scolaire : ça marche aussi !

Partager ce post:

Nos derniers articles

Salariés

Des retrouvailles familiales à Paris

« C’est au mois de décembre dernier que ma mère décide de réunir enfants et petits-enfants à Disneyland Paris pour les vacances de février. Mais voilà,

Pour recevoir notre newsletter

Tenez-vous informé des dernières nouveautés

Demander une démo, poser une question ?
Contactez-nous !

> LE BLOG

Cache-cache investigation !

ENTREZ DANS LES COULISSES DES PME QUI S'ENGAGENT